Tracés et implantation

Quelques points de repère

La géobiologie est une science qui étudie les rapports entre l’évolution géologique de la Terre et celle des organismes vivants. Elle prend en compte l’impact des rayonnements ionisants, des champs magnétiques, des champs électriques et des courants.

Les tracés régulateurs tiennent compte de toutes les caractéristiques d’un lieu. C’est un travail de géométrie qui permet de rendre plus cohérent un dessin, un plan, un graphique, un ensemble de données, pour créer des espaces qui soient harmonieux pour l’œil et où on se sent bien.

Ces techniques sont en vigueur depuis la haute antiquité et peuvent s’appliquer à de nombreux domaines tels que l’architecture sacrée, mais aussi l’urbanisme ou le paysagisme. Elles facilitent l’organisation des espaces en mettant en relation les données naturelles du lieu avec la forme des bâtiments qui y sont construits. Dans cette démarche, nous avons été accompagnés par Gilles Garreau, qui intègre dans son travail l’harmonisation des lieux, les tracés régulateurs et la géobiologie.

Architecture et paysage

Chaque lieu a ses caractéristiques propres

A partir des données de latitude, longitude et altitude, nous obtenons une quantité de paramètres qui permettent de constituer la carte graphique du lieu avec ses composantes solaires, lunaires, etc.

Calques, gomme et crayon à papier… Dans cette approche, on est loin des ordinateurs et cela fait du bien.

In situ

Ensuite, nous avons posé ces tracés sur le terrain, avec des piquets et de la rubalise.

Visualiser et ressentir les espaces

Ce travail d’implantation nous a permis de mieux appréhender les espaces mais aussi d’étudier les impacts du projet sur l’environnement proche et le paysage.

à suivre …

Tout ceci reste une étude dans le cadre d’un projet en cheminement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.